• Une formation pour les pompiers avec feu réel sur un bâtiment

    Une formation pour les pompiers avec feu réel sur un bâtiment

    Dimanche le 23 octobre dernier, plus d'une vingtaine de pompiers du Service incendie de La Guadeloupe – St-Évariste ont participé à un exercice avec feu réel sur le garage qu'un résident de la localité leur a offert.

    Le but était de pratiquer la ventilation horizontale, la mousse, l'alimentation avec pompe portative et piscine. Trois ventilations (4 x 4) sur le toit du garage avec feu réel furent effectuées, une équipe devait réaliser une ventilation et une autre attendait à l'extérieur pour faire l'extinction intérieure à des températures de plus de 300 degrés.

    L'utilisation de la caméra thermique a été très utile afin de rechercher des flammes pour chaque entrée intérieure. Pendant ce temps une équipe s'occupait de l'alimentation avec pompe portative dans une petite rivière.

    L'utilisation de la mousse avec le système CAFS (Air comprimé) pour faire l'extinction, nous a démontré l'efficacité de la mousse pour une extinction rapide. Le garage fut allumé à trois reprises et à la deuxième, l'extinction fut faite avec de l'eau seulement ce qui a pour effet d'être beaucoup plus long à éteindre les foyers d'incendie au toit et aux murs.

    Un système mousse / air qui utilise 90 gallons d'eau minute donne un effet de refroidissement et d'étouffement  et atteint les normes pour le combat incendie en plus d'avoir une grande pénétration sur les parties en flammes. L'eau a pour effet de refroidir, mais sans mousse elle rebondit sur le matériau ce qui est moins efficace et plus long à éteindre. 

    Pour ceux qui veulent en faire la preuve, c'est très facile: prenez un petit compte-gouttes, du savon vaisselle avec de l'eau et lâchez une goutte sur une pièce de bois. Vous allez constater que la goutte se dilate, s’étend et pénètre le morceau de bois rapidement, alors que si vous faites le même test juste avec de l'eau sans savon, vous allez avoir comme résultat une goutte qui reste en bulle et ne pénètre pas dans la pièce de bois, alors au lieu de pénétrer dans le matériau, l'eau tombe au sol, nous explique le directeur et formateur Bruno Couture du Service incendie de La Guadeloupe.

    Finalement, ce fut un exercice fort apprécié par la brigade des pompiers qui ont passé plusieurs heures en formation.

     VOIR LA GALERIE PHOTOS EN CLIQUANT ICI

     


    Tags Tags : , , , ,