• Il existe deux types de détecteurs de fumée sur le marché:

    Il existe deux types de détecteurs de fumée sur le marché: les détecteurs de type ionique et les détecteurs de type optique. Certains modèles fonctionnent à piles tandis que d’autres appareils sont branchés directement sur l’alimentation électrique de votre résidence. Par ailleurs, d’autres détecteurs combinent ces deux sources d’alimentation. Par exemple, si une panne d’électricité se produit, l’alimentation à pile prendra la relève pour assurer le bon fonctionnement du détecteur de fumée. Le présent guide brosse un tableau des caractéristiques des détecteurs de fumée et d’autres types de détecteur, par exemple les détecteurs de monoxyde de carbone. Vous serez ainsi en mesure d’effectuer un choix éclairé en la matière.

     

    Détecteurs de type ionique

    Détecteurs de fumée de type ionique réagissent vite aux incendies rapides et violents qui consument les matières combustibles et s’étendent à une vitesse affolante. Le principe est simple: cet appareil possède deux chambres d’ionisation. La première chambre détecte la présence de produits de combustion alors que la seconde sert de référence pour stabiliser la sensibilité du détecteur lors des variations de conditions environnementales de température, d’humidité et de pression. Ainsi, lorsque de la fumée pénètre dans le détecteur, cela a pour effet de diminuer la conductivité de l’air ionisé et une connexion électronique déclenche l’alarme. Ce type de détecteur est particulièrement efficace pour déceler les incendies provoqués par du papier qui brûle ou par un feu de graisse dans une cuisine.

    Par exemple, les modèles à ionisation conviennent le mieux pour des pièces qui contiennent des matériaux fortement combustibles: graisse de cuisson, liquide inflammable, papier journal, peinture, solutions nettoyantes. Ces matériaux brûleront très rapidement, et ils créeront une flamme plus ardente et moins de fumée.

     

    Détecteurs à cellule photoélectrique (« optique ») Il existe deux types de détecteurs de fumée sur le marché:

    Les détecteurs de fumée à cellule photoélectrique ou «optiques» réagissent en premier aux incendies à progression lente qui peuvent couver pendant de nombreuses heures avant de s’enflammer. Voici comment ils fonctionnent: une source lumineuse éclaire une chambre de détection obscure. Cette chambre contient aussi une cellule photoélectrique qui transforme la lumière en un faible courant électrique. Lorsque les particules de fumée pénètre dans la chambre de détection, la lumière est réfléchie sur la surface des particules de fumée et entre en contact avec la cellule, ce qui déclenche l’alarme.

    Ces incendies peuvent par exemple être causés par une cigarette qui brûle dans un lit ou sur un sofa. Ce type de détecteur comporte un avantage intéressant: il est moins sujet aux fausses alarmes qui peuvent notamment survenir près de la cuisine.

    Ce type de détecteur convient davantage aux pièces comme la salle de séjour, les chambres à coucher et la cuisine. De gros meubles, par exemple les divans, les chaises, les matelas, etc., brûleront lentement et dégageront davantage de fumée en couvant.

     


    Tags Tags : , , , ,